1

(53 réponses, dans Informatique)

D'oú le sweetpot des hexa dans la tendance de développement actuel et à venir pour les jeux. L'IPC est meilleur chez intel mais si tu cumules l'oc et les optimisations côté dev/bios, les ryzen R6 n'ont pas à rougir de honte face aux hexa Extrem Edition intel de la gen actuelle ou des i7 non oc.
Je crois même qu'il y a un cpc hardware qui souligne l'ininteret et même les conséquences de passer au delà de 6 coeurs pour les jeux. On est d'accord sur ce point.

J'avais quand même testé de jouer sur ma bécane bi xeon pour le lulz.

2

(53 réponses, dans Informatique)

Tu veux dire que tu apprécies l'enculade avec goudron et gravier des dernières gen Intel. Mention speciale au kaby lake K foireux en overclocking.

Après avoir épluché toutes les reviews possibles à la sortie de ryzen, les hexa étaient clairement le meilleur deal pour un usage mixte 3D/modeling/processing et jeu si tu investis dans un refroidissement efficace et que tu es gagnant à la lotterie du silicium pour l'oc (ce qui est mon cas).
D'autant plus que je voulais changer mon sandy bridge et que la gen actuel chez intel avait juste 0 intérêt si t'es pas netflix addict.

Les bios sont certes signés de la patte AMD mais  ça s'améliore. Et c'est un hater AMD qui parle. Je bench des que je rentre.

3

(53 réponses, dans Informatique)

Suis je le seul à avoir osé du Ryzen overclocké ?
J'en suis assez satisfait en dehors du fait que j'ai passé sans doyte 5h à modifier le bios pour ovrrclocker mes 32gb de ddr4... Asrock a des updates de bios plus foireux que d'habitude on dirait.

La 1080 fait encore bien le taf et je vais recevoir une nvidia P6000 pour la workstation. Je vais sans doute demander des goodies nvidia à mon contact la bas, en bon fanboy. Sans honte, aucune.